Réponses d'experts

Question :

Chauffage - résidence secondaire

de  jihemka |  18/08/2010  |  

Pour restaurer une ancienne villa en bord de mer qui ne sera probablement que peu occupée en automne / hiver (disons 25% du temps maximum)..dans les années à venir , j'hésite (après avoir bien isolé) entre un chauffage central au gaz que je laisserais tourner au ralenti (5 degrés) lors des absences pour éviter le gel sans devoir vidanger à chaque fois ou deux poeles à gaz puissants (sans fluide caloporteur) pour les pièces de vie et des radiateurs électriques radiants pour les chambres (solution plus flexible) ... qui pourrait me conseiller pour prendre le bon choix . Grand merci d'avance JMK

Répondre Vous devez être membre expert pour répondre à cette question. Rejoindre notre réseau d'experts

 

jean-pierre savary

Le créateur de bien-être pour l'habitat et pour la maison, haute technologie, du

Nouvel expert

Le 21/09/2010

 

0

 

Nos avons des clients de Suisse qui apprécient la Bretagne et ont équipé leur résidence secondaire de radiateurs infrarouges ondes longues Redwell, marque très connue en Suisse.
Ils sont très satisfaits de cette solution, car ce chauffage chauffe les murs et évite ainsi l’humidité. Ces chauffages sont équipés de thermostats qui sont sur 2 pendant l’hiver.
Cela leur permet aussi de chauffer très rapidement la villa, car ce type de chauffage ne chauffe pas l’air, mais les corps solides. La température souhaitée est ainsi très vite atteinte. Les murs sans humidité se réchauffent beaucoup plus vite.

Commenter

Autres questions sur le même thème Poser une autre question

Pour aller plus loin ...

 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Chauffage - résidence secondaire

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides